Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2019 3 20 /11 /novembre /2019 06:54

La derniere fois nous etions alles jusqu a Kumamoto. Me voila maintenant tout seul a Iriomote-jima. Mais reprenons dans l ordre.

 

Apres Kumamoto nous sommes alles a Kagoshima pour prendre le ferry le moins cher pour Yakushima, avec un arret en route pour gouter une glace au shoyu, la sauce soja (c etait original et tres bon, peu sucre et au gout heureusement faible de soja).

Le ferry en question, c est le Hibiscus, qui part depuis le port de Taniyama, une quinzzaine de kilometres au sud de Kagoshima. A noter qu il part de Taniyama vers 18h et qu il fait etape toute la nuit a Tanekashima. Il n est pas possible de quitter le bateau pendant ce temps, il faut donc y passer la nuit. Le retour se fait le matin, depart vers 8h et arrivee vers 15h.

En passant, il me semble qu a Kagoshima il n y a rien d autre a voir que le volcan de Sakurajima, en face du port, souvent en activite et dont les cendres font l objets de prevision meteo em fonction du vent pour savoir ou elles vont retomber !!

 

Plus d informations sur le ferry (prix pas a jour, on a paye 7600 yen pour l aller-retour) :

https://www.yakumonkey.com/travel-by-ferry-to-yakushima

Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux

Une fois a Yakushima, on a fait quelques emplettes au supermarche de Miyanoura, ou arrive le ferry, puis on a rejoint a pied la plage d Issou, qui est magnifique. Tout comme l etait le serpent noir qui nous a fuits quand nous sommes alles au water. Un plouf puis nous nous sommes rendus a Ohura no yu ou il y a un petit camping a cote d un petit onsen. Camping fortement deconseille, c est 1000 yen pour planter la tente a un endroit ou l herbe n est pas bonne et ou il n y a rien d autre !!! Juste un robinet quand meme. Nous avons donc decampe quand un vieux desagreable nous a demande 2000 yen (nous pensions que c etait gratuit). Nuit a la plage d Issou du coup, mieux equipee. Je recommande, mais faites gaffe de ne pas vous faire remarquer car sur Yakushima vous etes censes raquer pour tout, ils n aiment pas le camping sauvage ici.

Le lendemain, cap vers la plage de Nagata, Inakahama, la plus grande et la plus belle de cette ile. Et franchement, c est pas vole. Elle est aussi repute pour etre un lieu de ponte de tortues de mer, mais la saison est en juin juillet donc pour nous ca n a rien change.

Nuit a Nagata dans le camping prive du vieux qui tient la boutique Cosmo, ou il n y a pas grand chose a vrai dire. Il a ete sympa et nous a offert des onigiris (boules de riz) de son propre riz avec du cafe et du sucre non raffine de chez lui aussi, absolument delicieux. 1000 yen aussi mais vrai camping pres de la mer avec douches et sanitaires. Le lendemain il nous a emmenes jusqu au depart du Nagata-hodou, le chemin de Nagata, nous epargnant une heure de marche sous la pluie. Nous etions prevenus, c est le plus long, le plus mal entretenu (pas du tout en fait), le pire de tous les chemins de Yakushima, et ben on n a pas ete decu !! Ascension sous une pluie fine nous atteignant de temps en temps a travers la dense canopee de la foret. Festival de sangsues, ralentissant la marche, de concert avec les nombreux arbres en travers du chemin, quand chemin il y avait. Le seul point positif etait que la vegetation nous a bien proteges du vent violent qui soufflait. Montee tres longues pour atteindre la cahute de Shikanosawa, soit-disant la moins frequentee des six cabanes gratuites des montagnes de Yakushima. La pour le coup on veut bien les croire !

Un jour de repos a faire tout secher, temps magnifique !

Un jour pour monter au sommet du Miyanoura-dake, point culminant de l ile. Paysages sauvages et differents de chez nous, quand on voyait quelque chose. Le chemin pourri a pris fin quand on a rejoint le chemin principal qui arrive du Jomon-sugi (le tres vieux et gros cryptomeres de Yakushima), contents !!!

Enfin un jour pour redescendre par le Hanayama-hodou et rejoindre Kurio. Nuit dans le beau et bien equipe camping juste avant, le Yakushima youth travel village. J ai oublie les prix mais c etait du genre, par personne, 450 yen la nuit et 200 yen la douche.

Le lendemain on a rencontre Chieko aux tide pools (des piscines naturelles presentes a maree basse) juste a cote du camping, qui nous a invite a passer la nuit chez elle a Miyanoura, juste derriere le Yakujinja. Plan parfait aussitot mise en oeuvre ! On s y est rendu en stop dans l apres-midi, stop qui a tres bien fonctionne. On a ete tres bien accueilli et on a pu gouter des trucs bizarres, en particulier d excellentes sortes de mochi au yomogi, espece d armoise nipponetout verts enveloppes dans une feuille toute verte.

 

Bilan, comme prevu il pleut tres souvent dans les montagnes de Yakushima. Il y a en effet de majestueux et vieux cryptomeres, et camphriers soit dit en passant, et les plages sont belles !! Bon point a ponderer par le fait qu il y regne une atmosphere ou tout est payant, quand on voyage a la marge de la societe c est pesant. Pour quelqu un qui y va en prenant un logement de facon classique et qui se sert des bus ou qui loue une voiture, je pense que ca n est que peu pertinent cependant.

Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima
Notre passage a Yakushima

Notre passage a Yakushima

Apres un sejour d une semaine pile poil, soit moins que prevu a cause de l atmosphere mentionnee plus haut, nous sommes retournes sur Kyushu. Remontee en stop en passant par le centre de l ile de nouveau. Une nuit chez Risa, une fermiere bio qui vit a Akune. On l a rencontree par l entremise de son amie qui nous avait pris en stop dans la ville d avant. Un coup de fil et hop, on se retrouve chez elle invites a passer la nuit ! Elle a ete adorable, en plus d etre interessante avec sa vision bio dans un Japon ou le chimique est encore plus present que chez nous.

Passage ensuite a Itsuki, charmant village perdu dans des vallees bien etroites et isolees. Juste a cote du michi no eki du village il y avait une minka (maison au toit de chaume) superbe.

Puis ce fut de nouveau le Mont Aso, de nouveau dans les nuages !

 

Le pont de la photo est special, c est une partie d un aqueduc sous pression qui achemine de l eau jusqu a la vallee d apres. Il date de la fin de l ere Edo. Au niveau du pont il y un trou de chaque cote ce qui forme un jet d eau tres joli, quand ca marche. Depuis le tremblement de terr qui q degomme une partie du chateau de Kumamoto, les pierres ont bouge et il n y plus de jet d eau.

 

Fin a Fukuoka ou nous avons passe la majorite du temps a chercher des souvenirs ramenes par la petite soeur, et a visiter des temples aussi quand meme. On a aussi fait pete le budget bouffe pour manger de vraiment delicieux sashimis, accompagnes par un nihonshu du tonnerre de Zeus !

Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
Repost0
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 17:43

Je vais rester un mois environ (c'est déjà bien entamé) dans une ferme au-dessus de Monachil, qui est à 15 km environ du centre de Grenade. C'est connu parce qu'au-dessus de Monachil il y a un col difficile où passe presque tous les ans le tour d'Espagne, un peu comme le Galibier chez nous.

 

Le cadre est joli, c'est bien la campagne, pas de doute possible. C'est une ferme bio, construite en terre et en paille. Je suis arrivé dimanche 15 juillet au soir, et il n'y avait que la mère d'Oscar, le fermier. Et il se trouve qu'elle ne parle que l'espagnol !! On s'est à peu près compris, et ensuite Mariano, un autre wwoofer, est arrivé et c'est allé encore mieux car il parle anglais.

 

La vie est simple à la ferme, elle est rythmée par le soleil et le besoin d'arroser les plantes. De ce fait, on fait la sieste après le déjeuner, c'est-à-dire de cinq heures à six heures et demie en gros, puis on reprend un peu le boulot avant d'rroser les plantes à partir de huit heures environ, des fois plus tard.

 

On a fait un toit en cannes la première semaine, pour faire de l'ombre sur un container qu'Oscar veut utiliser pour stocker de la nourriture. Après ça, on a construit un petit canal en briques et en terre pour guider l'eau vers des papyrus. Sinon, c'est arrosage. Aussi une activité assez marrante est de garder les poule, qu'on laisse en liberté quelques heures par jour. Elles cherchent tout le temps à aller dans les sortes de plate-bandes, où elles font un ravage parmi les jeunes pousses et plantes.

 

Pas loin de la ferme, il y a un magnifique site d'escalade, dans des gorges bien fraîches !!! Le site est très connu en Espagne apparemment. Il y a aussi des chutes d'eau, mais sans autre intérêt qu'elles rafraichissent un peu plus les gorges.

 

Oscar est parti samedi 28 juillet pour aller faire les marchés sur la côte, donc on est seul avec Mariano la semaine. Et Mariano est vraiment seul le week end puisque je suis à Grenade. Ce week end, les 3/4 et 5 août exactement, sa soeur est passée à la ferme avec son copain.

ça tombe super bien pour moi d'avoir rencontré Oscar car il aime bien voyager. Parmi d'autres voyages, il a par exemple sillonner l'Afrique de l'Ouest e marchant, faisant du stop et en prenant des fois le bus. ça ne vous rappelle pas un autre gugus ? Du coup on a discuté des soirs, il m'a raconté plein d'anecdotes, tantôt drôles, tantôt pour me mettre en garde.

 

Mariano m'a prêté un super livre, The one-straw revolution, en français La révolution d'un seul brin de paille de Fukuoka. C'est un livre sur l'agriculture "sauvage" qui est très intéressant. Dans certains milieux les gens appliquent déjà ces idées, tout du moins en partie, mais à l'époque c'était un pionnier ; le livre est sorti en 1975. C'est à l'attention des gens qui veulent cultiver de façon écolo, pour faire du bio.

 

Ce soir, je vais aller dormir chez lesz chiliens Carolina y Pablo, qui habitent à l'autre bout de la ville (ou presque). ça va me faire découvrir autre chose que l'albaïcin et les quartiers autour qui sont tous pas mal touristiques, c'est cool.

 

Pour la suite, rien de bien précis mais j'ai l'envie de reprendre la route qui me démange beaucoup ces temps-ci. On va aller à Séville avec Thomas, le français chez qui j'ai dormi la majorité des nuits à Grenade vers le 15 août, ensuite marche jusqu'à Tarifa pour embarquer sur un bateau et enfin arriver en Afrique !!!! Au Maroc au début.

 

Je ne sais plus trop ce que j'ai déjà écrit sur Thomas, c'est un gars de mon âge qui fait de la guitare manouche, et qui est à Grenade pour six mois environ pour apprendre le flamenco. Il loge dans une autre partie du carmen où j'avais passé une nuit "en fraudant", c'est un bon endroit, bien situé. Il s'est acheté une guitare flamenca pas trop chère la semaine dernière pour pouvoir travailler sérieusement ; avec sa guitare manouche, faire du flamenco était mission impossible !!!

 

Pour la chaleur, comme promis il fait chaud, et même très chaud. 41°c est assez fréquent. ça alterne en fait, une semaine fraîche, mettons 36°C, et une semaine chaude, à plus de 40°C. Heureusement on s'habitue, et à part quand il fait plus de 40, c'est supportable sans trop de peine. On ne peut pas comparer avec nos trois jours à Agra avec les cousins en 2009. Avec ça comme référence, il fait frais partout !! Faut dire qu'il avait fait 42°C les trois nuits (sans ventilo ni clim pour Olivier et moi !!) qu'on y avait dormi !!! Alors que là, pff, c'est le maximum atteint en journée.

Repost0

Présentation

  • : Un aventurier solitaire, roi de la terre
  • Un aventurier solitaire, roi de la terre
  • : Ce blog a pour but de narrer mes pérégrinations sur la planète bleue. Après l'étape en Afrique à pied et en stop, celle au Japon en stop et en vélo et les nombreuses en France tous moyens confondus, c'est au tour du Kirghizistan !
  • Contact

Profil

  • Hanaouji
  • Une fois diplômé fin 2011 en gestion de l'énergie par l'ENSE3, école d'ingénieur à Grenoble, je me suis tourné vers le voyage.

Je privilégie la marche, moyen le plus efficace pour découvrir les pays parcourus selon moi, mais j'utilise parfois d'autres moyens de transport comme le vélo ou le stop.
  • Une fois diplômé fin 2011 en gestion de l'énergie par l'ENSE3, école d'ingénieur à Grenoble, je me suis tourné vers le voyage. Je privilégie la marche, moyen le plus efficace pour découvrir les pays parcourus selon moi, mais j'utilise parfois d'autres moyens de transport comme le vélo ou le stop.

Recherche

Archives

C'est Par Ici Pour Les Derniers Articles :

  • Un mois a Iriomote-jima, une ile paradisiaque au large de Taiwan
    Comme je disais la derniere fois, apres Fukuoka je me suis rendu a Iriomote-jima (jima derive de shima qui veut dire ile en japonais). J y suis reste un mois et ca a ete trop court tellement j etais bien la-bas !! Pour ceux qui veulent des informations...
  • Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
    La derniere fois nous etions alles jusqu a Kumamoto. Me voila maintenant tout seul a Iriomote-jima. Mais reprenons dans l ordre. Apres Kumamoto nous sommes alles a Kagoshima pour prendre le ferry le moins cher pour Yakushima, avec un arret en route pour...
  • À l'ouest, du nouveau: temples à gogo à partir de Kyoto
    Le voyage continue, tout se passe toujours aussi bien ! Nous voilà maintenant dans la partie sud ouest des îles principales de l'archipel nippon et on a pu noter des petites différences. Pour ce qui est du stop, les gens nous ignorent plus que dans le...
  • Retour vers le Japon, épisode 3
    Youkoso ! Vous êtes au bon endroit pour suivre une nouvelle épopée nippone de votre chemineau favori (ou pas, je ne vous en voudrai pas). Cette fois je voyage avec une petite soeur, après avoir testé la chose deux petits mois en Europe de l'est, à Istanbul...
  • Mon matos entre dans l'ère de la plume !
    Petit article pour présenter rapidement quelques unes de mes dernières réalisations afin de voyager ultra-léger tout en ne sacrifiant pas trop mon petit confort. Le gros changement est que je me fais désormais l'isolation pour les doudounes, pieds d'éléphant,...
  • Taïwan, suite et fin
    Je suis tranquillement (à défaut de confortablement) installé dans une chambre surpeuplée à Tokyo pour rédiger un petit (ou pas, à voir) billet à propos de mon séjour à Taïwan. Pour les plus pressés, les photos sont toutes à la fin. Quand je dis chambre...
  • Escapade dans le nord de Taïwan
    Ou le paradis des tours touristiques ! J'en ai vu un paquet là-bas, des cohortes de chinois ! À la pelle y en avaient, incroyable... Effarant même. Moi qui croyais naïvement qu'ils étaient tous au Louvre ou à Asakusa, eh ben que nenni ! À mon avis il...
  • Et maintenant, Taïwan !
    Bonjour ! Ou Nihao devrais-je peut-être dire. Je suis en ce moment à Taïwan, le voyage continue ! Après le Kirghizistan et le Tadjikistan, je suis rentré un mois en Francistan pour renouveler mon passeport qui allait se périmer en cours de voyage. Ensuite...
  • Derechef au Kirghizistan !
    Bonjour, je vais essayer de revenir plus souvent pour donner des nouvelles sur mon blog, cette fois c'est promis juré craché. La raison pour que je reprenne l'écriture ici est simple : je suis de nouveau parti pour un grand voyage à l'étranger (détails...
  • Petit tour au Kirghizistan
    Bonjour a tous ! Tout d'abord, un grand merci a ceux qui me suivent encore malgre ma longue absence de mon blogespace. Ceci n'est pas une pomme est un bref post pour signaler qu'apres un long silence je vais reprendre ma plume electronique (en plus d'aujourd'hui...