Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 14:30

ça y est, fin de ma première étape ! La petite mise en bouche (ou jambes plutôt ?) qui consistait à rallier Cannes depuis Châtillon-en-Diois est terminée. Je vais rester jusqu'à lundi 21, voire plus si le mauvais temps continu de me courir après.

 

Voila à quoi ressemble le trajet, avec en orange les parties à pied et en cyan les passages en stop.

premier trajet

Il n'y pas pas d'échelle, et ce n'est pas très grave puisque de toute façon la distance parcourue sur le GR n'a rien à voir avec ce qu'on pourrait compter à vol d'oiseau ou sur la route. Par exemple, j'ai fait 80 km entre Digne et Entrevaux en stop, et au moins la même chose entre Entrevaux et Grasse, bien que ça paraisse plus court sur la carte.

 

J'ai marché jusqu'au col de Cabre, puis j'ai fait du stop pour aller à Sisteron, où j'ai pris le temps de visiter la ville. La partie "vieille ville" est très agréable avec ses ruelles étroites et fraîches, et la citadelle Vauban qui domine la ville parfait bien le tableau.

 

Sisteron

Sisteron

 

Citadelle Vauban, Sisteron

La citadelle de Sisteron

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vues de la citadelle Vauban (époque de Louis XIV) dominant Sisteron

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, j'ai marché jusqu'à Digne-les-Bains, où j'ai également fait un tour de la ville, qui a beaucoup moins de charme que Sisteron à mon sens. Après avoir fait le plein de vivres et avoir acheté une paire de baskets de trail Decathlon, pour remplacer mes tongues qui ont rendu l'âme au bout d'une semaine. Il faut dire que l'usure de la semelle sous le talon a été très rapide, à cause du sac lourd et parce que le GR m'a amené à marcher sur du bitume.

 

 

Je suis parti de Digne en stop, direction Entrevaux, charmante cité médiévale bien conservée, ceinte de remparts et elle aussi dominée par une citadelle Vauban. Cette dernière n'est qu'en faite l'amélioration d'une bastide moyenâgeuse. J'ai profité de ce cadre idyllique pour faire une pause d'un jour et m'offrir un repas sommaire dans un petit restaurant.

 

Entrevaux vu de devant la porte royale

Entrevaux, depuis la porte royale

 

Entrevaux vu du côté de la porte de France

Entrevaux vu du donjon de la citadelle

 

 

 

 

 

 

Entrevaux , côté porte de France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue depuis le donjon de la citadelle

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour finir, je suis allé à pied jusqu'à Grasse, en passant notamment par Gréolières, qui a été mon dernier ravito salvateur. Parce dans le secteur, il n'y a que des petites bourgades paumées, sans même une petite épicerie ou une boulangerie. Et comme c'est hyper montagneux, avec plusieurs col à franchir tous les jours, le besoin d'énergie se fait vite cruellement sentir. En bref, quand je suis arrivé à Gréolières, je crevais la dalle !!

Gréolières est aussi un village moyenâgeux, bien situé, très pittoresque et également bien conservé ! A croire qu'il n'y a que ça dans les Basses Alpes (par ce terme, j'englobe les Alpes de Haute Provence et un bout des Alpes Maritimes). C'est un village de 500 habitants, avec deux châteaux en ruine, et deux églises restaurées !

 

Château de Haute Gréolières

Château de Haute Gréolières

 

Entre Gréolières et Grasse, il faut traverser trois plateaux bien pelés et ventés. Et comme il faisait enfin beau, j'ai eu droit aux coups de soleil. On passe par le plateau de Calern, où il y a un observatoire astronomique du CNRS, puis par le plateau de Caussols et enfin par le plateau de la Malle.

Une fois à Grasse, j'ai fait du stop pour éviter de marcher dans cette sorte de grosse agglomération qu'il y a entre Grasse et Cannes. En plus, le temps était très menaçant, je voulais être arrivé au Cannet au moment de l'orage. C'est exactement ce qu'il s'est passé d'ailleurs.

 

Cette halte d'une semaine à Cannes va me permettre d'aller saluer mes amis Brad, George et Johnny sur le tapis rouge de la Croisette.

Repost0
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 18:32

"Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, je partirai. [...] J'irai par la forêt, j'irai par la montagne." (V. Hugo)

 

Je m'élance depuis Châtillon-en-Diois. Dans un premier temps, je vais à Cannes, on m'y attend pour l'ouverture du festival. Et ça tombe bien, je pense mettre deux semaines pour y aller.

 

Voilà la bobine du papou qui part à l'aventure :

Juste avant le départ

Mais qu'est-ce que c'est, sur la tête ? Mais c'est une chaise !!!

 

+++++++

Repost0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 13:17

Si je n'ai rien posté pour mon départ, c'est juste que je ne suis pas parti (et aussi sans internet c'est dur). Tout ça pour cause d'absence de rattachement à une sécu. J'ai réglé ça tout à l'heure donc ça va pas tarder à commencer.

Pour tout dire, j'ai l'embrayage qui fume depuis le temps que je titille la ligne de départ.

 

Cette fois, c'est prévu pour samedi 28 avril, s'il ne tombe pas des hallebardes.

 

Pour répondre à des commentaires :

 

Hanaouji signifie prince des fleurs en japonais, tout le monde devrait le savoir. C'est choisi en accord avec mon prénom en plus, ça faisait un indice de taille.

 

J'admets que le permis est un peu loufoque, mais je répète que pour 2 gr, ce n'est pas grave.

 

Oui, la chaise de Suhail est aussi loufoque, mais elle n'est pas beaucoup plus lourde que le permis, et puis elle a bien le droit de voir du pays. Ça sera la mascotte du voyage, tant qu'elle sera encore en un morceau.

 

Indice pour l'objet loufoque : cherchez (sur la photo du bazar bien sûr) un objet, en deux parties, que vous n'arrivez que difficilement à identifier. Une fois identifié, c'est gagné !

 

Merci Rémi, j'ai complété l'entorse 5.2 qui souffrait effectivement d'une lacune.

 

T'inquiète pas Kilien, le Cap Horn à pied (je ne suis pas en ULM moi), c'est de la tarte !! Dans trois semaines tu auras tes photos.  Dans la même veine, c'est loupé d'avance pour Kinshasa cet été, sans surprise.

 

Pour Noël, je n'ai malheureusement pas pris de tire-bouchon. Mais comme dit un poète asiatique : "le sage fit fi du superflus, et sabra la bouteille à main nue."

Après avoir "sabrer" une planche, j'essayerai de passer à l'étape supérieur : les bouteilles. L'avantage dans ce cas, c'est que la motivation est grande.

 

Pour éviter la chaleur au Maroc, je vais prendre de la hauteur et traverser l'Atlas. Ça justifiera le pull et le pied d'éléphant en duvet en renfort du sac de couchage. Sorti des zones montagneuses, la progression en tongues est bien sûr prévue.

Repost0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 10:58

Je pars en ayant mis au point des règles strictes qui vont guider mon voyage :

 

RÈGLE 1 : toujours aller à pied.

entorse 1.1 : au sein d'une grande agglomération, accepter de faire du stop.

entorse 1.2 : quand la vie est menacée du fait d'aller à pied (manque d'eau...), accepter de faire du stop.

entorse 1.3 : quand il faut marcher sur l'eau, accepter de faire du bateau-stop.

entorse 1.4 : on ne refuse pas un moyen de locomotion animal proposé aimablement et gratuitement, accepter de faire du cheval/dromadaire/éléphant/buffle...-stop.

RÈGLE 2 : toujours manger comme les locaux, éviter les restaurants.

entorse 2.1 : après avoir constater que ce que mangent les locaux les rend malades (eau ou aliments contaminés), prendre des précautions supplémentaires et si nécessaire, accepter de ne rien manger.

entorse 2.2 : en cas d'invitation dans un restaurant, et même s'il propose de la boustifaille occidentale, accepter d'y aller et se goinfrer sur le dos de l'aimable hôte, ça changera des trois dattes séchées et du bol de riz par jour.

entorse 2.3 : pour des raisons impérieuses de drague, accepter d'inviter la charmante demoiselle convoitée dans un restaurant.

RÈGLE 3 : toujours accepter les offres spontanées d'hébergement, aller à la rencontre des gens.

entorse 3.1 : s'il y a suspicion que l'hôte trempe dans un trafic quelconque, décliner poliment puis se barrer rapidement.

entorse 3.2 : si l'hôte est un fakir, bien regarder sur quoi on s'apprête à dormir puis au besoin, décliner poliment.

RÈGLE 4 : éviter tout provocation, prendre ses jambes à son cou lorsque la menace est proche et évidente, s'éloigner lorsque le ton monte.

entorse 4.1 : pas encore trouvée.

RÈGLE 5 : ne pas tuer d'animal, limiter son empreinte sur la nature au maximum.

entorse 5.1 : quand les vivres se font très rares, accepter de chasser avec les moyens du bord. Présenter des excuses et remercier l'animal avant de le consommer.

entorse 5.2 : si un animal (lion, panthère, buffle, rhinocéros...) attaque et que la fuite n'est pas possible, accepter de ne pas se réfréner, taper dans le tas et constater les dégâts ensuite. Présenter des excuses si cela a entrainé la mort de l'animal en question et se faire un devoir d'en manger un bout (merci Rémi !!!).

 

Les éventuelles prochaines règles seront édictées au fur et à mesure du voyage, si celles ci-dessus s'avèrent insuffisantes.

Vous pouvez participer en me proposant des règles que vous jugez intéressantes pour mon voyage. Je les retiendrai peut-être, et alors les rajouterai. J'y apporterai peut-être des modifications.

 

 

LE TRAJET : en gros, il ressemblera à ce qui suit. Bien garder en tête que c'est approximatif, les détours vers les endroits indiqués comme valant le coup sont envisagés et les zones trop perturbées seront évitées.

 

La suite vers Tahiti, Nlle-Calédonie, Australie, puis le retour par l'Asie n'est pas indiquée car trop lointaine et hypothétique.

 

Mon voyage

 

Si vous connaissez des sites qui valent le coup d'oeil, n'hésitez pas à proposer, j'irai y faire un petit reportage photo.

Repost0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 11:31

pas de souci !! Vous êtes la bienvenue pour faire un bout de route avec moi, pour deux jours, deux semaines, deux mois...

Je vous conseille de bien mesurer les risques que vous prenez par contre, parce que voyager avec un olibrius tel que moi, perdus au fin fond de l'Afrique ou de l'Amérique du Sud, même si c'est pas dans la brousse remplie de félins menaçants ou dans la forêt vierge oppressante et pleine de bêbêtes piquantes, et ben pffiou, danger !

 

Tchüss a tutti !!

Repost0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 10:09

Ça y est, succès franc et total sur le mauvais esprit qui faisait grossir mes affaires dès qu'elles approchaient du sac ! Après une demi-journée à me battre pour que ça marche, c'est bien mérité. Ça donne ce qui vient :

                                        Sac rempli

 

J'ai tous mis (le bâton et les chaussures ne comptent pas évidemment), sauf quelques trucs.

 

 

Pour répondre aux commentaires, la corde ne fera finalement pas le voyage, elle a été recalée lors du dernier casting. De même que la housse de tapis de sol, et d'autres babioles invisibles car déjà dans des petits sacs sur la photo.

Il y aura probablement d'autres castings réalisés à l'improviste ; mes affaires ont intérêts à se révéler utiles si elles veulent faire le voyage dans son intégralité. Autorisation spéciale au fameux objet loufoque bien sûr.

 

J'ai bien pensé au tapis volant, mais je risque d'être vite à cours d'argent pour m'acquitter des taxes aux frontières : j'ai pensé qu'on me ferait payer la même chose que pour une voitre. Donc, oui, je le laisse.

 

Pour ce qui est des bouteilles isothermes, ce sont de bêtes gourdes Quechua d'1L, en alu. Avec la bouteille en plastique, ça fait 3L, c'est utile et c'est pas la mer à boire^^.

 

En ce qui concerne le permis, ben on ne sait jamais, ça me laisse une chance d'être en règle si je suis amené à conduire. Pas pour avancer dans le voyage, pour si je travaille quelque part pour renflouer les caisses plutôt. Et puis, ça fait 2g (+/- 5g), je ne prends pas un gros risque.

 

Conséquence de tout ça, personne n'a trouvé. Pourtant, c'est original il me semble, et pas petit. Apparamment, la recette du "plus c'est gros, mieux ça passe" marche pout tout, à tous les niveaux.

 

 

Si j'ai le temps, je publierai une vague feuille de route la prochaine fois, pour expliquer un peu où je pense aller, comment, dans quelle optique...

Repost0

Présentation

  • : Un aventurier solitaire, roi de la terre
  • Un aventurier solitaire, roi de la terre
  • : Ce blog a pour but de narrer mes pérégrinations sur la planète bleue. Après l'étape en Afrique à pied et en stop, celle au Japon en stop et en vélo et les nombreuses en France tous moyens confondus, c'est au tour du Kirghizistan !
  • Contact

Profil

  • Hanaouji
  • Une fois diplômé fin 2011 en gestion de l'énergie par l'ENSE3, école d'ingénieur à Grenoble, je me suis tourné vers le voyage.

Je privilégie la marche, moyen le plus efficace pour découvrir les pays parcourus selon moi, mais j'utilise parfois d'autres moyens de transport comme le vélo ou le stop.
  • Une fois diplômé fin 2011 en gestion de l'énergie par l'ENSE3, école d'ingénieur à Grenoble, je me suis tourné vers le voyage. Je privilégie la marche, moyen le plus efficace pour découvrir les pays parcourus selon moi, mais j'utilise parfois d'autres moyens de transport comme le vélo ou le stop.

Recherche

Archives

C'est Par Ici Pour Les Derniers Articles :

  • Un mois a Iriomote-jima, une ile paradisiaque au large de Taiwan
    Comme je disais la derniere fois, apres Fukuoka je me suis rendu a Iriomote-jima (jima derive de shima qui veut dire ile en japonais). J y suis reste un mois et ca a ete trop court tellement j etais bien la-bas !! Pour ceux qui veulent des informations...
  • Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
    La derniere fois nous etions alles jusqu a Kumamoto. Me voila maintenant tout seul a Iriomote-jima. Mais reprenons dans l ordre. Apres Kumamoto nous sommes alles a Kagoshima pour prendre le ferry le moins cher pour Yakushima, avec un arret en route pour...
  • À l'ouest, du nouveau: temples à gogo à partir de Kyoto
    Le voyage continue, tout se passe toujours aussi bien ! Nous voilà maintenant dans la partie sud ouest des îles principales de l'archipel nippon et on a pu noter des petites différences. Pour ce qui est du stop, les gens nous ignorent plus que dans le...
  • Retour vers le Japon, épisode 3
    Youkoso ! Vous êtes au bon endroit pour suivre une nouvelle épopée nippone de votre chemineau favori (ou pas, je ne vous en voudrai pas). Cette fois je voyage avec une petite soeur, après avoir testé la chose deux petits mois en Europe de l'est, à Istanbul...
  • Mon matos entre dans l'ère de la plume !
    Petit article pour présenter rapidement quelques unes de mes dernières réalisations afin de voyager ultra-léger tout en ne sacrifiant pas trop mon petit confort. Le gros changement est que je me fais désormais l'isolation pour les doudounes, pieds d'éléphant,...
  • Taïwan, suite et fin
    Je suis tranquillement (à défaut de confortablement) installé dans une chambre surpeuplée à Tokyo pour rédiger un petit (ou pas, à voir) billet à propos de mon séjour à Taïwan. Pour les plus pressés, les photos sont toutes à la fin. Quand je dis chambre...
  • Escapade dans le nord de Taïwan
    Ou le paradis des tours touristiques ! J'en ai vu un paquet là-bas, des cohortes de chinois ! À la pelle y en avaient, incroyable... Effarant même. Moi qui croyais naïvement qu'ils étaient tous au Louvre ou à Asakusa, eh ben que nenni ! À mon avis il...
  • Et maintenant, Taïwan !
    Bonjour ! Ou Nihao devrais-je peut-être dire. Je suis en ce moment à Taïwan, le voyage continue ! Après le Kirghizistan et le Tadjikistan, je suis rentré un mois en Francistan pour renouveler mon passeport qui allait se périmer en cours de voyage. Ensuite...
  • Derechef au Kirghizistan !
    Bonjour, je vais essayer de revenir plus souvent pour donner des nouvelles sur mon blog, cette fois c'est promis juré craché. La raison pour que je reprenne l'écriture ici est simple : je suis de nouveau parti pour un grand voyage à l'étranger (détails...
  • Petit tour au Kirghizistan
    Bonjour a tous ! Tout d'abord, un grand merci a ceux qui me suivent encore malgre ma longue absence de mon blogespace. Ceci n'est pas une pomme est un bref post pour signaler qu'apres un long silence je vais reprendre ma plume electronique (en plus d'aujourd'hui...