Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2018 5 20 /04 /avril /2018 06:33

Ou le paradis des tours touristiques ! J'en ai vu un paquet là-bas, des cohortes de chinois ! À la pelle y en avaient, incroyable... Effarant même. Moi qui croyais naïvement qu'ils étaient tous au Louvre ou à Asakusa, eh ben que nenni ! À mon avis il doit vraiment plus y en avoir beaucoup chez eux.

 

Bon, ça vous dit pas où j'étais tout ça (puisque y en a de partout comme je viens de le dire ;)).

Je suis allé à Tanshui ; je signale une bonne fois pour toute que l'orthographe en alphabet latin est à géométrie variable ici, suivant la brochure touristique ou la carte de bus ou... Je vais faire de mon mieux pour être cohérent mais pas d'étonnement si Google, par exemple, vous dit quelque chose de différent. 

 

Tanshui donc. Là-bas il y avait un fort datant du temps des portugais réaménagé par les rosbifs, un fort du temps des chinois réaménagé par les japonais, une église en brique et... des légions de chinois. Preuves supplémentaire que les forts ne servent plus à rien.

Il y avait aussi un musée sur des peluches, d'après le nom, et un sur les capotes fabriquées à Taïwan, d'après le nom également car je ne suis allé à aucun des deux. 

 

J'y ai mangé une soupe de nouilles de deux tailles différentes (sans saisir toute l'importance du détail) agrémentée de morceaux d'intestin et de choux fermenté et épicé. Comme d'habitude, aucune idée du nom de la chose. Et bu une grave rasade de jus de canne frais. 

 

Ensuite bus jusqu'à Yeliu pour y voir une tête de reine, d'après un huluberlu qui a trouvé LA formule pour faire venir le touristes, moi y compris. On me l'avait recommandée et j'en ai tiré une bonne leçon, maintenant je vais aller là où les gens ne connaissent pas le nom. 

Arrivé là-bas j'ai avalé des ramens puis j'ai cherché où pieuter. Ça s'annonçait fort ardu car les collines étaient fort pentues, et le jour tombait sans m'attendre. J'ai tenté d'aller au-dessus du village, de nuit, pieds nus, par un chemin pas commode, au bout d'un moment, tilt ! j'ai eu le sentiment que j'y allais pour rien y je suis redescendu. En commençant à monter de l'autre côté du village, j'ai croisé mon sauveur du jour, Sergueï, un Bélarus. Il m'a déconseillé d'aller au '' refuge '' que je visais et m'a proposé de m'emmener en scooter sur une plage à une demie-heure de marche de là. 

On a bu des bières sur la plage puis il est rentré chez lui et j'ai planté la tente. À deux pas de gros hôtels luxueux, dont certains occupants, des chinois (je le sais car j'ai demandé, n'allez pas croire que je fais facilement la différence avec les taïwanais, qui déjà ne se ressemblent pas tous entre eux) m'ont pris en photo dès potron minet. À six heures du mat' ils étaient là, le doigt sur la gâchette, qu'ils avaient diablement facile. Et allez que ça mitraille ! Pas que moi non plus faut dire. Si au moins ils m'avaient jeté quelques cacahuètes... Mais non, nada, tout fout le camp moi je vous dis. 

 

Retour de bon matin à Yeliu pour voir la tête de reine. J'ai fait le trajet pieds nus et je dois tirer mon chapeau aux ouvriers taïwanais car leurs routes, au moins là-bas, sont très confortables. J'ai vu la sculpture naturelle, car c'est de cela qu'il s'agit puis j'ai pris la poudre d'escampette pour aller dans un coin plus sauvage, enfin c'est ce que j'espère. Bus pour Taipei d'où j'ai pris un train, dans lequel je rédige ce billet. Particularité taïwanaise, il n'y a pas moyen d'avoir la monnaie dans le bus à Taïwan. Donc si on a qu'un billet de 100 dollars de chez eux pour un trajet de 15 dollars, et ben on l'a dans de l'os. Heureusement y ce qui m'est arrivé et de payer 100 pour 97, ça fait moins mal.

Après le bus j'ai pris le train donc, pour aller sur la côte est, plus sauvage que la ouest. C'est super lent tout en étant peu cher de l'heure, ce qui est logique vous me dirait. En clair ici, c'était 6,50€ pour 100 bornes, pas mal, et 2h25 de trajet ! Il s'arrêtait dans toutes les gares. 

Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan
Escapade dans le nord de Taïwan

Je continue le soir tombé dans ma tente, car une fois arrivé à Nan'ao, bled  paumé inconnu au bataillon (de Taipei tout au moins), j'ai constaté que j'étais eu : pas de wifi à me mettre sous la dent. Alors bon, je me suis dit que ça attendrait  des jours meilleurs, que j'en trouve ailleurs. En même temps, forcément, hein, c'est pas comme si j'avais le choix. 
J'ai acheté des fruits dont deux que je ne connais pas, bu un thé noir qui ressemblait beaucoup à ce qu'on boit part chez nous - ça change des thés japonais - et acheté des biscuits et des chips pour tenir le coup la fin de journée et le lendemain. Et je suis passé chez le barbier ! La vache, ça arrache ! Elle y est pas allée avec le dos de la cuillère, la mamie, avec son coupe choux. Enfin, maintenant me voilà tout beau, prêt à bronzer du mention dès que le soleil se pointera. C'est dans les p'tits détails comme ça qu'on voit si l'on est snob ou pas. Ch'suis snob... 
Ensuite direction la plage à une bonne heure de marche, où j'ai mangé une partie de mes fruits juste avant qu'une averse ne me tombe dessus, et sur les autres aussi d'ailleurs. En repartant pour rejoindre un emplacement de camping, un amène taïwanais, Tin, la vingtaine bien entamée, m'a proposé de m'y déposer en scooter. 

Me  voilà donc bien installé dans un camping gratuit où il y a même des douches tièdes à disposition. Malheureusement pour moi deux voisins, surtout un qui n'était pas là quand je suis arrivé, sont hyper bruyants. Bouhouhou, je veux dormir. Il beugle pour s'exprimer alors que tout est calme. Il y a juste des voisins qui parlent normalement, le cricri des criquets, des coassements lointains, quelques doux pioupiou d'oiseaux, et eux, surtout lui. Pourvu qu'il dorme tôt... Sinon je m'en vais te me le marabouter qu'il va pas passer l'été.

Comme le soleil se lève à 5h30 et qu'il fait jour encore plus tôt, je me dis qu'ils vont être raisonnables.

 

Petit ajout de ce matin, ils ont été corrects au final, un peu tard à mon goût mais rien exagéré. 

 

La suite des photos plus tard, je ne l'ai pas encore transférées sur ma tablette et là je ne peux pas. 

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, voire même un grand, ça fait toujours plaisir !

Repost0
18 avril 2018 3 18 /04 /avril /2018 15:27

Bonjour !

Ou Nihao devrais-je peut-être dire. 

 

Je suis en ce moment à Taïwan, le voyage continue !

Après le Kirghizistan et le Tadjikistan, je suis rentré un mois en Francistan pour renouveler mon passeport qui allait se périmer en cours de voyage. Ensuite j'ai passé deux mois en Inde avant d'aller au Japon pour y faire du ski et voir les amis principalement. Après trois mois au pays du soleil levant, grosso modo, j'allais devenir hors-la-loi vis-à-vis du visa et donc il me fallait quitter l'archipel. J'ai décidé d'aller à Taïwan pour voir un ami, et voir à quoi ressemble cette île fort belle d'après l'appréciation des anciens colonisateurs (Formosa signifiant belle en portugais à ce qu'il paraît). Pour voir l'ami, c'est râpé car entre temps il a dégoté un boulot à Shanghai... Mais je peux rester dans la maison de famille pour quelques jours ; son frère qui y habite en ce moment avec sa femme et ce sont donc eux qui m'ont accueilli. 

Pour les précédents pays, j'essayerai de poster des articles avec quelques anecdote et photos mais c'est sans garantie. Comme d'habitude, ça va traîner, oh comme d'habitude, je vais oublier, oui comme d'habituuuudeuu ! (Je vous ai fort affablement concocté une version courte car c'est long comme un jour sans pain normalement). 

 

Bon, et puis là il est tard alors j'envoie le pâté version photos だけ (lire ''daké'' qui signifie '' seulement '' en japonais, en chinois j'en sais rien et puis ça rimerait probablement pas).

 

L'ordre est totalement aléatoire, ce n'est pas moi qui décide.

Ça ne concerne que Taipei pour l'instant, je m'en vais sillonner la cambrousse demain !

Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Et maintenant, Taïwan !
Repost0
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 14:36

Bonjour, 

je vais essayer de revenir plus souvent pour donner des nouvelles sur mon blog, cette fois c'est promis juré craché. La raison pour que je reprenne l'écriture ici est simple : je suis de nouveau parti pour un grand voyage à l'étranger (détails dans un article à suivre). 

 

Le 11 août, avec Célestin, Pétronille et Papa, nous avons débarqué au Kirghizistan ! Enfin, le 12 pour Papa parce que ça lui permettait d'avoir un billet moins cher. 

On est allé directement à Karakol pour randonner dans les vallées au-dessus, que j'avais repérées l'an dernier. On était à la recherche de l'aventure et on n'a pas été déçu !

 

Je galère avec la connexion ici, à Osh, dans la fameuse Osh guesthouse, donc la suite plus tard, après un tour d'environ un mois qui Pamir, au Tadjikistan. J'y vais demain, et je devrais franchir la frontière dans deux jours. 

Arvi !

Repost0
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 08:41

Bonjour a tous !

 

Tout d'abord, un grand merci a ceux qui me suivent encore malgre ma longue absence de mon blogespace.

 

Ceci n'est pas une pomme est un bref post pour signaler qu'apres un long silence je vais reprendre ma plume electronique (en plus d'aujourd'hui je veux dire) dans les prochaines semaines pour raconter mes dernieres peripeties. Ma folle activite bloguesque commencera une fois que je serai rentre en France a la fin octobre.

 

Tres succinctement, ou j'en suis : je suis rentre du Japon il y a deja plus d'un an, et apres un long moment en France (pas toujours au meme endroit, rassurez-vous ;) ) je suis de nouveau a l'etranger depuis un mois et encore pour un mois, au Kirghizistan donc.

 

Il y aura au programme a venir d'ici le mois prochain :

  • les articles sur le Japon que j'avais annonces et que je n'ai jamais publies : la fin de mon sejour, le "bilan" de mon voyage la-bas, mon point de vue sur les japonais et japonaises etc.,
  • les articles sur mon voyage un peu fou au Kirghizistan, sous forme de feuilleton comme on peut s'y attendre sur un blog mais en differe pour cause de rares connexions internet dans le pays (ah le voyage "vieille ecole" sans smartphone ni tablette pour capter la wifi !),
  • des articles d'information sur ce pays (quoi voir, comment s y rendre, les topos des randos les plus frequentees...),
  • peut-etre des articles sur la suite qui m'attend, mais pas sur, c'est encore flou.

 

Gardez la peche !

Repost0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 06:11

État d'Afrique orientale, Kenya est une destination idéale pour passer des vacances. Les amoureux de la nature peuvent toujours faire un voyage sur mesure Kenya suivant les saisons de leur choix. La plupart du temps, le Kenya bénéficie d'un fort taux d'ensoleillement. Cependant, des températures plus fraîches accueillent les visiteurs, surtout en mois de juillet jusqu'en octobre. Les touristes ne manqueront pas de passer à Mombasa, la ville portuaire du sud du pays. Cette dernière est située sur la bordure de l'Océan Indien et accorde aux vacanciers une occasion de respirer un vent tropical et de se ressourcer.

Kenya, un petit coin de paradis en Afrique !

La ville de Mombasa est marquée par un grand mélange ethnique, culturel et religieux. Dans cette localité, les bourlingueurs découvriront que la tolérance sociale et religieuse y est considérée comme une tradition. Dans la rue, il n'est pas rare de croiser à la fois un groupe de musulmans qui portent le « niqab » et des jeunes « gyriama » qui se baladent presque déshabillé, torse nu.

 

Pour un agréable séjour dans la ville de Mombasa, le Tamarind Dhow est une adresse à ne pas manquer. Ce dernier est un bateau-restaurant où les routards pourront déguster des fruits de mer exquis ou de la viande grillée. Tout ceci se déroule sur le pont, le tout accompagné d'une bonne musique et d'une ambiance romantique. Une expérience unique à vivre sur l'un des plus magnifiques boutres d'Afrique de l'Est. Une occasion aussi de se détendre et se remplir le ventre après une longue journée de marche à la découverte la ville.

Repost0
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 13:07

Comme le temps passe ! Je viens de me rendre compte que je me laisse emporter par le rythme japonais, et du coup pas de temps pour poster des articles... il est grand temps que je remédie à ce laisser-aller.

 

J'ai bien déménagé et je suis maintenant à Akebonobashi comme prévu, et c'est vachement plus commode ! À la fois pour ce qui est d'y vivre et en ce qui concerne le trajet pour aller bosser. En effet je travaille dans un bar à vin depuis le premier janvier et celui-ci est à Nishi-Azabu, juste à côté de Hiroo en fait, à 4,6 km au sud. Avant il me fallait faire un peu plus de 10 bornes depuis Asakusa !

 

Une grosse différence avec la petite chambre d'avant concerne la température. Avant il y avait toujours la clim' (en mode chauffage, nul besoin de le préciser), et dans une petite pièce de 16m² ça chauffait vite et bien.

Maintenant je découvre, disons que je teste réellement sur le terrain car je le savais déjà, le concept d'isolation vu par les japonais. À vrai dire je ne suis pas sûr que ce mot existe dans leur vocabulaire, et en tous les cas ils s'en contrefoutent ! AUCUNE isolation, rien, que dalle, nada ! Et encore mieux, il n'y a pas de chauffage dans la pièce de vie, juste une clim dans chaque chambre. Par conséquent le salon-salle-à-manger est très froid, dans les 10°C. Pour le chauffer, ce qu'on fait très rarement, il faut mettre la clim d'une des deux chambres à fond (et l'autre éteinte ou au minimum sans quoi les plombs sautent à coup sûr) et ouvrir la porte de la chambre bien entendu. Ça reflète à merveille le sens pratique des japonais, ici dans la catégorie architecture d'intérieure.

De plus comme l'isolation est très très mauvaise, c'est le moins que je puisse dire, et bien quand je rentre à l'appartement après le boulot, pendant lequel la clim est éteinte, il fait entre 8°C et 10°C... heureusement que ça chauffe relativement vite ensuite... et que je supporte que la pièce soit globalement à 15°C.

Pas de chauffage dans la salle de bain non plus ce qui signifie que sur ce point les améliorations par rapport à Asakusa consistent en : une pièce plus spacieuse et pas d'odeur désagréable, même température glaciale qu'avant en revanche, ce qui est un bien moindre inconvénient que l'odeur pour moi.

 

Question boulot, je taffe dans un bar à vin, payé à l'heure (1000 Yen/h, soit 7,30€/h actuellement) et c'est bien sympa dans l'ensemble. J'ai commencé le premier janvier, quelques jours plus tard j'ai fait une pause pour cause de grippe qui m'a mis kaput pendant trois jours, et depuis je bosse presque tous les soirs.

Il y a plein de bons vins que je peux goûter voir même boire quand un client nous paye un verre, pas mal non ? De plus les clients sont souvent affables et intéressants, parfois très atypiques et marrants.

Le plus dur est de rester éveillé quand personne ne vient les jours calmes.

 

Pour un autre boulot pour me faire plus de rond j'ai essayé La Brasserie, comme j'annonçais la dernière fois, mais un autre zouave s'est pointé, qui parlait parfaitement le japonais, et donc il a pris la place.

 

Plus généralement sur Tokyo, je recommande aux gens d'y venir en cette saison, il ne pleut presque pas ! Beau temps tous les jours, avec en gros 2°C la nuit et 10°C la journée. Souvent du vent par contre, mais ça je suppose que c'est toute l'année de toute façon.

 

 

Comme mes fidèles lecteurs le savent déjà, je suis un fan de l'Afrique. Ça tombe bien car justement un site sympa avec qui je fais un échange de bon procédé, pub pour l'un contre pub pour l'autre, à un article sur le Kenya que je vais partager. À lire en allant ici.

Repost0

Présentation

  • : Un aventurier solitaire, roi de la terre
  • Un aventurier solitaire, roi de la terre
  • : Ce blog a pour but de narrer mes pérégrinations sur la planète bleue. Après l'étape en Afrique à pied et en stop, celle au Japon en stop et en vélo et les nombreuses en France tous moyens confondus, c'est au tour du Kirghizistan !
  • Contact

Profil

  • Hanaouji
  • Une fois diplômé fin 2011 en gestion de l'énergie par l'ENSE3, école d'ingénieur à Grenoble, je me suis tourné vers le voyage.

Je privilégie la marche, moyen le plus efficace pour découvrir les pays parcourus selon moi, mais j'utilise parfois d'autres moyens de transport comme le vélo ou le stop.
  • Une fois diplômé fin 2011 en gestion de l'énergie par l'ENSE3, école d'ingénieur à Grenoble, je me suis tourné vers le voyage. Je privilégie la marche, moyen le plus efficace pour découvrir les pays parcourus selon moi, mais j'utilise parfois d'autres moyens de transport comme le vélo ou le stop.

Recherche

Archives

C'est Par Ici Pour Les Derniers Articles :

  • Un mois a Iriomote-jima, une ile paradisiaque au large de Taiwan
    Comme je disais la derniere fois, apres Fukuoka je me suis rendu a Iriomote-jima (jima derive de shima qui veut dire ile en japonais). J y suis reste un mois et ca a ete trop court tellement j etais bien la-bas !! Pour ceux qui veulent des informations...
  • Yakushima et la fin du voyage au Japon a deux
    La derniere fois nous etions alles jusqu a Kumamoto. Me voila maintenant tout seul a Iriomote-jima. Mais reprenons dans l ordre. Apres Kumamoto nous sommes alles a Kagoshima pour prendre le ferry le moins cher pour Yakushima, avec un arret en route pour...
  • À l'ouest, du nouveau: temples à gogo à partir de Kyoto
    Le voyage continue, tout se passe toujours aussi bien ! Nous voilà maintenant dans la partie sud ouest des îles principales de l'archipel nippon et on a pu noter des petites différences. Pour ce qui est du stop, les gens nous ignorent plus que dans le...
  • Retour vers le Japon, épisode 3
    Youkoso ! Vous êtes au bon endroit pour suivre une nouvelle épopée nippone de votre chemineau favori (ou pas, je ne vous en voudrai pas). Cette fois je voyage avec une petite soeur, après avoir testé la chose deux petits mois en Europe de l'est, à Istanbul...
  • Mon matos entre dans l'ère de la plume !
    Petit article pour présenter rapidement quelques unes de mes dernières réalisations afin de voyager ultra-léger tout en ne sacrifiant pas trop mon petit confort. Le gros changement est que je me fais désormais l'isolation pour les doudounes, pieds d'éléphant,...
  • Taïwan, suite et fin
    Je suis tranquillement (à défaut de confortablement) installé dans une chambre surpeuplée à Tokyo pour rédiger un petit (ou pas, à voir) billet à propos de mon séjour à Taïwan. Pour les plus pressés, les photos sont toutes à la fin. Quand je dis chambre...
  • Escapade dans le nord de Taïwan
    Ou le paradis des tours touristiques ! J'en ai vu un paquet là-bas, des cohortes de chinois ! À la pelle y en avaient, incroyable... Effarant même. Moi qui croyais naïvement qu'ils étaient tous au Louvre ou à Asakusa, eh ben que nenni ! À mon avis il...
  • Et maintenant, Taïwan !
    Bonjour ! Ou Nihao devrais-je peut-être dire. Je suis en ce moment à Taïwan, le voyage continue ! Après le Kirghizistan et le Tadjikistan, je suis rentré un mois en Francistan pour renouveler mon passeport qui allait se périmer en cours de voyage. Ensuite...
  • Derechef au Kirghizistan !
    Bonjour, je vais essayer de revenir plus souvent pour donner des nouvelles sur mon blog, cette fois c'est promis juré craché. La raison pour que je reprenne l'écriture ici est simple : je suis de nouveau parti pour un grand voyage à l'étranger (détails...
  • Petit tour au Kirghizistan
    Bonjour a tous ! Tout d'abord, un grand merci a ceux qui me suivent encore malgre ma longue absence de mon blogespace. Ceci n'est pas une pomme est un bref post pour signaler qu'apres un long silence je vais reprendre ma plume electronique (en plus d'aujourd'hui...